Dschang / La Commune de Dschang et l’UDs formalisent leur coopération

Après Bafoussam 1er ,2ème et 3ème en 2019, la commune de Dschang intègre le concept « Universités Municipales » conçu par l’Université de Dschang. La convention de partenariat a été signée le 27 Janvier 2021.

Ce 27 Janvier 2021, il est environ 15 h 30 minutes. La salle des actes de la mairie de Dschang est bondée de monde parmi lequel, les conseillers municipaux, le préfet de la Menoua Godlive Ntua, le recteur de l’université de Dschang, le Pr Roger Tsafack Nanfosso et leurs suites. L’Ambiance est marquée par la tristesse, perceptible aussi bien sur les visages, dans les gestuelles qu’à travers les voix.  C’est le climat qui règne sur tout département de la Menoua depuis la levée du jour suite à un accident de circulation survenu au cœur de la falaise de Santchou. La collision  entre un bus de transport et une camionnette transportant du carburant illicite a entrainé le décès de 53 camerounais, morts calcinés pour la plus part. Ce jour avait été retenu pour une cérémonie historique : la signature de la convention de partenariat entre l’université de Dschang et la commune éponyme. Elle a pu se tenir malgré le retard dû à l’événement malheureux sus évoqué. C’est dans cette ambiance morose que la rencontre s’est ouverte par le mot de bienvenue du maire Jacquis Gabriel Kemleu. Bien avant, le maître des céans a sollicité  et obtenu  la minute silence en la mémoire des disparus.

Cette convention de partenariat est d’une portée majeure aussi bien pour l’université de Dschang que pour la commune. L’« Universités Municipales » est un concept conçu par l’Université de Dschang pour accompagner les Collectivités Territoriales Décentralisées dans la matérialisation de la décentralisation. Selon le Recteur de l’UDs, l’objectif étant la production des outils en vue d’accompagner l’émergence des communes et régions « cette activité rentre pleinement dans les missions de université camerounaise, notamment dans son troisième objectif qui est l’appui au  développement » ainsi située la genèse dudit concept et projet. Le recteur de l’Université la plus nationale des Universités d’Etat camerounaises (présente dans 6 des Régions du pays)  va ensuite rappeler la formule de l’institution dont il a la charge « le trésor de Dschang c’est son université ; c’est là que réside son cœur » Pour démontrer le caractère naturel du lien qui lie l’UDs et la commune hôte, même si cette dernière rejoint formellement le concept après les communes de Bafoussam 1er ,2ème et 3ème qui y ont adhéré en 2019.

Ainsi, pour mener à bien cette mission dont le but est de contribuer au changement du paradigme de gouvernance locale, tout en rapprochant  les activités universitaires au développement économique local ;  l’UDs a mis sur pied des formations de niveau BTS, licence, Master sur des questions de l’assainissement urbain , gestion des CTD, de développement et de la gouvernance locale. A ces opportunités adressées aussi aux CTD en termes de stages pour leur personnel, on peut ajouter l’assistance scientifique et  technique de l’institution universitaire  notamment dans  la conception des projets et recherche de partenaires, aussi dans  l’organisation des colloques. Le maire Jacquis Gabriel Kemleu et son conseil, convaincus de la possibilité réelle d’une industrialisation de la commune de Dschang, ne sauraient attendre longtemps pour formaliser une coopération qui, en réalité n’est nouvelle que par ce qu’elle devient formelle. « La convention que nous allons signer dans un instant vient juste sceller un lien de coopération qui a toujours existé entre la Commune de Dschang et l’université d’État qu’elle accueille. La campagne d’amélioration de l’offre en eau potable encore en cours se met en œuvre depuis avril 2020 sous les regards des étudiants de la filière géologie appliquée spécialité hydrologie de l’Université de Dschang qui ont ainsi la possibilité de coller à la théorie des amphithéâtres la pratique nécessaire pour les ingénieurs qualifiés qu’ils souhaitent être demain. C’est aussi dans les laboratoires de l’Université de Dschang que l’eau issue de cette campagne est analysée et c’est pareil pour le compost produit au niveau de nos plateformes dédiées. Les deux institutions ont aussi mutualisé leurs ressources pour prémunir Dschang contre la pandémie de la Covid-19 encore menaçante ». rappelle l’édile de Dschang avant de relever la part de la commune de Dschang ce partenariat gagnant – gagnant « En retour, la Commune de Dschang a toujours su jouer son rôle de cadre d’expérimentation des enseignements théoriques chez les étudiants venant de son université et des autres institutions de la république. Les demandes de stage qui sont étudiées ailleurs sont systématiquement admises dans notre institution et ce, depuis des années. Ce sont de des centaines de nos enfants que nous encadrons sans aucune autre exigence, chaque année pour marquer l’apport de l’institution communale à la formation professionnalisante ».

Après Dschang, l’UDs mettra le cap sur Kiye Ossi dans la région du Sud pour l’arrimage de sa commune au concept « Universités Municipales ».

http://Lire aussi: http://devinfo237.com/commune-de-dschang-approbation-du-compte-administratif-2020-1-844-055-384-f-cfa-en-recettes-pour-un-primitif-de-1-666-206-319-f-cfa-equilibre-en-recettes-et-en-depenses/

© Alexis YANGOUA

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 − 6 =