Koupa Matapit/ L’Ecole Publique de Ardo Ali Saboule reçoit son 1er bâtiment de deux salles de classe.

Il a été réceptionné le 11 Novembre 2020 par le Maire de la Commune de Foumban, l’Honorable Hermine Patricia Ndam Njoya.

Ardo Ali Saboule, du nom de son chef est un campement perdu au cœur du vaste plateau verdoyant qui meuble le groupement Koupa Matapit, dans l’Arrondissement de Foumban. Il est composé entièrement d’ethnie Mbororo ou Foulani. Afin de permettre aux enfants en âge scolaire de jouir de leurs droits à l’éducation, une école avait été créée en 2010, rompant ainsi la difficulté qu’ils éprouvaient en parcourant des kilomètres pour s’instruire. D’ailleurs, très peu y allaient et les autres étaient contraints au  métier des parents, en dépit de leur adolescence à savoir le ménage et l’élevage. Pour l’effectivité de cet établissement scolaire,  un  bâtiment de fortune avait été construit. La mairie de Foumban sera saisie de la nécessité quelques années plus tard. C’est ainsi que le maire d’alors, le Dr Adamou Ndam Njoya de regrettée mémoire entreprend la construction d’un bâtiment de deux salles de classe. Nous sommes en 2018.

http://Lire aussi: http://devinfo237.com/commune-de-foumban-le-paquet-minimum-est-une-pratique-depassee/

Quelques difficultés de trésorerie vont ralentir les travaux. Les instructions seront données par le maire pour qu’il soit disponible en début d’année scolaire. C’est chose faite et madame le maire l’honorable Hermine Tomaïno Ndam Njoya s’est rendue à Ardo Ali Saboule pour la réception du joyau. Deux salles de classe pour un cycle primaire complet. Il en faudra un peu plus pour offrir un meilleur cadre scolaire aux apprenants. Selon le Directeur Yayi Kouotou, l’unique agent de l’Etat sur les  deux enseignants en service, l’école Ardo Ali Saboule compte un effectif de 180 élèves. Besoin d’électricité et d’eau. Entre autres doléances auxquelles madame le maire a marqué son accord et a promis y apporter des solutions en fonction des moyens disponibles par ce qu’il s’agit du devoir de la mairie dit –elle.

Dans le cadre de la mise en œuvre du concept « Ecole intelligente » qui sous tend la politique communale en matière d’éducation, madame le maire entend y construire une bibliothèque, aménager une aire de jeu, œuvrer pour l’électrification et l’affection  d’enseignants. Joignant la parole à l’acte, des livres ont étédistribué aux élèves.

© Alexis YANGOUA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 ⁄ 1 =