Les CVUC – Ouest : Ça somnole là – bas.

Depuis leur élection le 10 Juillet 2020, Jean Pierre Tiaze Fozang et son bureau n’ont plus fait signe sur aucun des grands chantiers annoncés.

Ils avaient pourtant rassuré les électeurs et autres observateurs, aussi bien juste après leur élection le 10 Juillet 2020 à Bafoussam, qu’au cours de leur installation par le président national, Augustin Tamba. Jean Pierre Tiaze Fozang, président  des Communes et Villes Unies du Cameroun  (CVUC), branche de l’Ouest et son équipe sont toujours attendus sur les grandes promesses  qui leur avaient servi d’appât pour capter le suffrage des électeurs. Il s’agissait de la matérialisation des rêves du défunt président, Victor Fotso. Parmi les projets pensés par le premier président des CVUC Ouest, on peut citer l’hôtel des maires conçu sous la forme d’un hôtel 5 étoiles d’un montant de 6 milliards fcfa dont l’accord  de financement  du FEICOM avait été obtenu et l’avant – projet sommaire aussitôt  fait par l’architecte Yimgaing Moyo, de regrettée mémoire.  Aussi dans les projections de l’ancien maire de la commune de Pete  – Bandjoun, un hôtel de tourisme. Notons que les sites de ces  infrastructures avaient été déjà localisés.

Lire aussi:http://devinfo237.com/ouest-cvuc-une-autre-succession-difficile-du-patriarche-victor-fotso/

Le Salon des Communes de l’Ouest (SACO) serait la mer à boire pour le président des CVUC Ouest,  par ailleurs maire de la commune de Penka Michel dans le département de la Menoua. Son organisation n’est plus évoquée, même au cours des 2 ou 3 rencontres de quelques membres de son bureau, occasionnellement organisées. Est toujours attendue, l’assemblée générale devant permettre  entre autres, la réécriture  de certaines dispositions des statuts des CVUC afin de l’arrimer au Code Générales des Collectivités Décentralisées (CGCTD).

Lire aussi: http://devinfo237.com/ouest-cvuc-election-du-nouveau-bureau/

On savait très lourd le héritage de Victor Fotso, mais l’enterrer de si tôt sans le moindre effort de l’assumer relevait  de l’inimaginable, surtout pas par celui qui fut  pendant de très longues années dans ses bonnes grâces. Poulain et frère de Jean Kuete, le  S G du comité Central du RDPC, Jean Pierre Tiaze Fozang, jouissait d’une étroite proximité avec le patriarche milliardaire Todjom. Défendre la mémoire de l’un de ses mentors et faire mentir ceux de ses camarades maires qui avaient émis des doutes sur  ses capacités, tels sont les défis que  le président des CVUC Ouest  devra relever durant les  3 ans et 7 mois restants de sa mandature.

© Alexis YANGOUA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 18 =