Ouest/Conseil régional : Le gouverneur Awa Fonka a mis les bases.

En quelques années, le gouverneur Awa Fonka Augustine a pris des arrêtés pour renforcer  la mise en œuvre de la décentralisation dans la région de l’Ouest. Les initiatives qui en ont découlé peuvent servir de boussole pour le déploiement du conseil régional.

C’est peut être dans sa culture anglo – saxonne  incarnée  par la indirect rule qu’il faut aller chercher  la source des inspirations de Awa Fonka Augustine. Non pas qu’il eût été  sans reproches dans les griefs portés contre lui par certains élus locaux. On pourrait aussi  classer ses faiblesses décelées dans la litanie  d’insuffisances qui ont amené  le candidat à la dernière élection présidentielle,  l’honorable  Joshua Osih à croire « qu’il fallait fermer l’Ecole Nationale de la Magistrature ». L’ENAM étant l’un des symboles de la « colonisation » qui continue de mouler des commandeurs et très peu de serviteurs.

La nature de l’homme et la culture sus évoquée ont dû inhiber les réflexes nocifs que cette école d’élite inocule  à ses produits et le fils de la région du Nord Ouest selon certains observateurs, serait le gouverneur qui aura pensé et mis les bases d’un réel développement de l’Ouest. La rigueur, la pondération et le franc parlé subtile du gouverneur Awa Fonka, même aux membres du gouvernement en visite de travail dans la région de l’Ouest, ont souvent rassuré ses collaborateurs et les acteurs locaux  du processus de décentralisation. C’est dans cette logique qu’il faut situer les différents arrêtés  pris sous son administration dont celui instituant entre autres la plateforme régionale d’accompagnement et de suivi des CTD pour leur arrimage à la budgétisation par programme.  Aussi sous son initiative, la délégation régionale de l’Economie, de la Planification et l’Aménagement du Territoire (DREPAT) a régulièrement dressé et rendu public le classement des communes en matière de l’exécution du Budget d’Investissement Public(BIP) ; toute chose  qui a  bousculé quelques habitudes qui avaient longtemps plombé  l’exécution des investissements  de l’Etat, notamment ceux transférés aux communes.

http://Lire aussi: http://devinfo237.com/ouest-enfin-une-plateforme-regionale-daccompagnement-des-ctd/

Entre autres outils majeurs  de suivi évaluation  encouragés  et supervisés par le gouverneur Awa Fonka Augustine, l’annuaire régional PRO – ADP (Progiciel d’Aide au Développement Participatif).  PRO – ADP étant une conception du Programme National du Développement Participatif(PNDP). L’Annuaire PRO – ADP a été réalisé par la DREPAT avec le soutien financier du PNDP. Il s’agit d’une fiche signalétique qui présente chaque localité (commune) de la région sous toutes ses dimensions, ses atouts, ses forces et ses faiblesses.

http://Lire aussi:http://devinfo237.com/ouest-covid-19-leconomie-regionale-patine/

De cette gamme d’initiatives suscitées par cet appui institutionnel sans réserve, on peut relever

  • La Journée régionale pour la croissance
  • Le Plan régional de développement
  • La plate forme de concertation entre les Services Déconcentrés de l’Etat et les Collectivités Territoriales Décentralisées.

Ce n’est donc pas un hasard que Bamendjou fut la commune pilote nationale pour la mise en œuvre du Budget Programme. Un atelier régional avait été d’ailleurs organisé pour partager cette expérience qui avait bénéficié l’appui technique de la DREPAT et d’AJP- CEDES (une Organisation de la Société Civile basée dans le Noun). A ce jour, moins d’une dizaine de CTD de l’Ouest tarde a s’arrimer au Budget Programme.

Ainsi, le conseil régional n’a plus qu’à puiser dans ces données existantes pour étouffer sa feuille de route annuelle et même de sa mandature. Les besoins des citoyens contenus dans l’annuaire régional étant des idées autour desquelles les conseillers régionaux peuvent bâtir des projets maturés prêts à être  soumis aux potentiels bailleurs. De façon prosaïque, on peut dire que le conseil régional de l’Ouest a trouvé en place une boussole. A lui de s’en servir selon son dynamisme,  sa  volonté et la diligence  des acteurs en charge de son animation.

http://Lire aussi: http://devinfo237.com/ouest-execution-physique-du-bip-classement-des-communes/

© Alexis YANGOUA

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 ⁄ 1 =