Assemblée Nationale/Aicha Jihad Tankoua Peyou a reçu ses attributs de député de la Nation

Au cours de la plénière de ce 26 Juin 2020, la suppléante de l’honorable Hermine Patricia Tomaino Ndam Njoya a arboré l’écharpe tricolore

Suppléante de l’honorable Hermine Patricia Ndam Njoya à l’élection couplée du 9 Février 2020, Odile Clarisse Jihad Tankoua épouse Peyou avait vu son jour de gloire se profiler à l’horizon, dès la clôture de la session de plein de droit, au cours de laquelle la titulaire avait été élue chef de l’exécutif communal de Foumban. Le choix des conseillers municipaux déclenchait par la même occasion l’application des dispositions qui traitent de l’incompatibilité du mandat de député, notamment la loi no 2006/009 du décembre 2006 à son article 24.

Avec 2 autres suppléants dont les titulaires ont opté pour le poste de maire, Odile Clarisse Jihad Tankoua épouse Peyou a reçu ses attributs de député de la nation ce jour et peut désormais arborer le prédicat honorifique de Honorable dans toute sa plénitude. Elle remplace  ainsi l’honorable Hermine Patricia Ndam Njoya, actuelle maire de la commune de Foumban. «Merci d’abord à Dieu, Merci à mon époux Imam Peyou et au Dr Adamou Ndam Njoya, Président National de l’UDC, tous de regrettée mémoire. Merci à l’honorable Hermine Patricia Ndam Njoya, maire de la commune de Foumban, la toute première maire femme de l’histoire de la commune de Foumban. Le Dr Adamou Ndam Njoya et l’honorable Patricia Ndam Njoya ont su porter leur choix sur  ma modeste personne et faire de moi  la députée suppléante. Je suis aujourd’hui députée titulaire et je leur dis mille fois Merci. Je prie le Dieu tout puissant de me donner les forces pour affronter l’immense et l’exaltante tâche qui m’attend au parlement camerounais. Et surtout prier pour mériter  cette place que l’honorable Patricia Ndam Njoya a bien voulu me céder. La dame de fer que tous les camerounais connaissent par rapport à sa capacité de travail. Je ne saurais terminer sans adresser nos reconnaissances à notre base militante et aux électeurs de notre circonscription» a réagi l’honorable Aicha Jihad Tankoua Peyou

La Puakone Radio and communication basée à Foumban est une idée  de Feu Dr Adamou Ndam Njoya et matérialisée par une association de femmes dénommée Fédération des Puakone Unis. Dès son lancement, elle s’intéresse à Madame Aicha Peyou et lui offre l’occasion d’exprimer le  talent de journaliste qui dormait en elle. Un métier que l’ancienne élève du lycée de Manengoumba à Nkongsamba exerce avec abnégation. Odile Clarissse Jihad Tankoua convole en justes noces  en 1998 avec l’Imam Peyou Salifou.  Elle épouse la religion musulmane  et prend le prénom Aicha. Aussitôt, la jeune mariée affiche un faible pour la chose politique et le courant auquel appartient son tendre époux, séduit son choix. Elle adhère à l’Union Démocratique du Cameroun (UDC). Son engagement et sa disponibilité vont faciliter son intégration et son adoption par les cadres du parti. Membre de plusieurs associations de la Fédération des Puakone unis, Secrétaire Général du comité de quartier Njisse Gbetpefa, Secrétaire du secteur Njisse B, Secrétaire d’Arrondissement Foumban 4, Vice – présidente de l’Action Féminine de l’UDC(AFUDC), conseillère municipale de la commune de Foumban de 2007 – 2013, puis de 2013 – 2020, membre de l’Association des Femmes Camerounaises dans le Café (AFECC),avec participation à la 8ème Assemblée Générale de l’Agence des Cafés Robusta d’Afrique et de Madagascar( ACRAM) , du 22 – 24 Janvier 2020 à Libreville au Gabon. Représentante de son mentor à plusieurs occasions. Honorable Aicha Jihad Tankoua Peyou est aussi le Point focal Pôle Sport Noun, un projet porté par le syndicat des communes du Noun, qui vise la promotion du sport jeunes à travers le département du Noun, avec pour rampe les communes. Elle est aussi  spécialiste en broderie artisanale. D’un gabarit imposant, illuminé par une mine toujours joviale, l’honorable Peyou est née le 02 Mai 1974 à Barre Bakem dans le département du Moungo.

Alexis YANGOUA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 4 =