Renouvellement des structures de base de l’UDC : Deux Amazones à la tête des comités départementaux du NOUN1.

Lancée il y a près de deux mois, l’opération de renouvellement des organes de base de l’Union Démocratique du Cameroun (UDC) suit son cours. Les nouveaux bureaux mixtes des comités  départementaux de la conférence Noun 1 sont connus, depuis le 16 Mai 2022.

La conférence Noun1 épouse la circonscription administrative de l’arrondissement de Foumban. Précédemment composée de 5 comités départementaux (équivalents aux sections au RDPC), la conférence Noun 1 a été éclatée en 7 comités départementaux par une décision de la Présidente Nationale du parti, l’honorable Hermine Patricia Tomaïno Ndam Njoya. Ce redécoupage est une  réponse aux exigences  liées à l’évolution démographique de cette circonscription. Beaucoup d’autres conférences ont été concernées  par cette nouvelle configuration du parti.

L’élection des bureaux des comités départementaux est l’aboutissement des renouvellements organisés successivement au niveau des comités de quartier ou village, des secteurs et des comités d’Arrondissement. Le collège électoral est donc composé des membres des bureaux des coordinations des secteurs, des bureaux des comités d’arrondissement et du bureau sortant du comité départemental. A noter qu’un comité départemental regroupe 3 comités d’arrondissement, un comité d’arrondissement est un ensemble  de 3 secteurs, alors que 3 comités de quartier ou village correspondent à un secteur.

Compte tenu de l’engouement des militants de la circonscription politique Noun 1, la challenge  a été extrêmement difficile; ce d’autant qu’à la tête de certains comités départementaux, les présidents s’y étaient installés depuis des lustres, indéboulonnables à chaque renouvellement et avaient déjà des allures de propriétaires. L’honorable Adamou KOUPIT, président du comité technique du suivi et son équipe ont dû user du tact pour faire entendre raison à certains protagonistes. Ahidjo MONGWAT se chargeant de sillonner tous les bureaux de vote pour s’assurer du respect des textes par les commissions électorales.

La Présidente Nationale l’honorable Hermine Patricia Tomaïno NDAM NJOYA aura pour patron politique local, Arouna NJOYA qui a battu Madame Mariatou NGAMTIATE. Il remplace à cet effet le charismatique feu LAME Zakari  à la tête du comité départemental Noun 1 A.

Au comité départemental Noun 1 B, dans une bataille de nerfs, madame Aïcha SANDE, précédemment secrétaire dudit comité a détrôné l’implacable et l’intrépide Tapon Mama «  Honorable Hermine Patricia NDAM NJOYA a déjà tout un plan d’action pour le parti, c’est ce plan d’action que nous allons dérouler en respectent les statuts et les règlements de l’Union Démocratique du Cameroun » a indiqué la présidente élue du comité départemental Noun 1 B.

À la mairie rurale qui abritait le bureau de vote du comité départemental Noun1 G, le président de la commission électorale Nji Soule RENGOU (adjoint au maire de Foumbot et nouvellement élu président du comité départemental Noun2 D à Foumbot), a eu fort à faire pour mettre de l’ordre entre les partisans des candidats. La vérité des urnes va départager les protagonistes et jouer en faveur de l’honorable Clarisse (Aïcha) PEYOU face à Bachelot Njoya Mama. La native de Bazou dans le département du Ndé devient ainsi le tout premier président du comité départemental Noun 1 G, nouvellement créé « A l’Union Démocratique du Cameroun, on ne dit pas MOI, on dit NOUS.  Nous disons Merci au Président National le Dr Adamou NDAM NJOYA qui a permis aux femmes d’occuper elles aussi des places de choix dans les bureaux mixtes. Nous serons au service de nos camarades et sympathisants pour qu’ensemble, nous puissions porter haut la politique impulsée par notre Présidente Nationale, l’honorable Hermine Patricia Tomaïno NDAM NJOYA» a réagi la présidente élue du nouveau comité départemental Noun 1G

Le renouvellement des structures de base de l’UDC se poursuit  dans les autres localités du pays. Cette opération statutaire finie, la Présidente Nationale procédera certainement à l’ajustement du bureau exécutif national et du bureau politique. Ainsi, elle aura toutes les cartes pour dérouler à bien le projet politique de l’Union Démocratique du Cameroun. Bien sûr dans un esprit de continuité selon les jalons posés par son prédécesseur et mentor, le Dr Adamou Ndam Njoya, d’auguste mémoire. Là bas, on parle de la « Nouvelle ère ».

© Alexis YANGOUA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 16 =