Tournée Politique du SG Jean Kuete : L’Organisation du Congrès du RDPC se susurre

Selon un communiqué rendu public le 17 Août 2022 par  le Secrétaire à la communication,  le Secrétaire Général du Comité Central du RDPC entame une tournée dans quatre régions dès le mardi 23 Août 2022.

Jean Kuete, le Secrétaire Général du Comité Central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, entame une première étape de sa tournée nationale dès le mardi 23 Août  par la région de l’Adamaoua.  Certainement à la tête d’une  délégation habilement constitutuée, le fidèle parmi les fidèles de Paul Biya,  devra visiter quatre délégations permanentes régionales. A savoir l’Adamaoua, l’Est, l’Ouest et le Sud.

Selon certaines indiscrétions, sur instructions de Paul Biya,  le  Président National, Jean Kuete et son équipe auront pour mission de prendre le pouls de la base et collecter quelques données devant permettre au bureau politique d’envisager le timing du prochain congrès du parti. Les différends entre les cadres seront recueillis, discutés et réglés, pour donner une lisibilité aux éventuels repositionnements d’abord au sein du parti : combler le vide que traine le bureau politique dont les membres décédés ne sont pas toujours remplacés, à l’instar de Jean Mongui Sossomba, Delphine Medjo, Ibrahim Mbombo Njoya. Marafat Hamidou Yaya s’étant auto exclu du parti, si les articles 2 et 6 des statuts sont appliqués ; il a été condamnés à 25 ans d’emprisonnement ferme. Quelques délégations régionales et  départementales du Comité Central sont dans la même situation. Ce travail fait, le Nnom Ngui aura les coudées franches pour opérer le  chamboulement tant attendu au niveau du gouvernement et à des fonctions  stratégiques.

L’Enjeu de l’Ouest

A l’Ouest, il faudra identifier le vrai héritier politique de feu SM Ibrahim Mbombo Njoya. Le clan 90 (ceux qui ont tenu ferme derrière le rdpc pendant les années de braise) auquel appartient Jean Kuete, Madeleine Tchuente, Marcel Niat, Xavier Ngoupayou… élargi aux nouveaux caciques tels le Pr Anaclet Fomethe, Albert Kouincheu, Sylvestre Ngouchinghe… devra certainement  et de manière substil  s’accorder sur la confirmation ou pas, de l’un des leurs, Emmanuel Nzete, à la tête de la délégation permanente régionale du comité central. Adjoint de Ibrahim Mbombo Njoya, il assure l’intérim.  Sur ce palier, l’ancien délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Bafoussam et le président du conseil régional, le Dr Jules Hilaire Focka Focka feraient  des coups d’épaules dans les différents couloirs. Une autre casquette du défunt Sultan est très convoitée ; celle du membre du bureau politique.

Il sera aussi question pour le « Rusé » de Balessing et patron de l’administration du RDPC d’aller au palais royal pour convaincre le nouveau Fon des Bamouns, sur la nécessité d’entrer officiellement dans la cage du RDPC. Les amis de papa veulent l’avoir comme acteur de la transition au sommet de l’Etat. Depuis son accession au trône, SM Nabil Mbombo Njoya semble jouer le lièvre échaudé au seuil de porte du parti proche du pouvoir. Il mesure le risque de son militantisme affiché mieux que son géniteur. Le sénateur Njoya Arouna avait accompagné Ahmadou Ahidjo. SM Ibrahim Mbombo Njoya avait soutenu et conseillé Paul Biya. Le prochain président devra avoir parmi ses tuteurs, un Bamoun.  Les membres de »La’akam » ou de  » Kom » du régime y travaillent.

Jean Kuete va ainsi entamer une tournée stratégique et déterminante pour la suite du régime Biya.

© Alexis YANGOUA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
46 ⁄ 23 =