Acte de naissance/ CNI : le SDF s’insurge contre la négligence intéressée du régime.

Dans un communiqué du 4 Mai 2024 signé de son  Président National, le Social Democratic Front fait un bref état des lieux de la situation des actes de naissance et de Cartes  Nationales d’Identité au Cameroun, avant faire des suggestions en 4 points au gouvernement.

L’honorable Osih, le Président National du SDF n’est pas tendre dans son communiqué de presse ; justement par ce que l’intérêt qu’exprime le régime Biya aux questions liées à l’acte de naissance et à la Carte Nationale d’Identité, est fonction de ses calculs politiciens. Pourtant, les conséquences sont néfastes sur le vécu et le développement des millions de citoyens qui n’en disposent pas. C’est connu de tous, qu’un Être humain sans acte de naissance est juridiquement inexistant ; ne peut donc pas jouir de certains de ses droits et devoirs.

« Le SDF appelle à la remise de tout le processus d’établissement de l’étai civil et de la CNI à la mairie, puis que la délivrance de tout autre document par la police et le tribunal est subordonnée à l’acte de naissance du maire, officier d’état civil »

© Alexis YANGOUA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 11 =