Cameroun – Assemblée Générale du RIPREM : les princesses et reines-mères valident le Plan du Travail Annuel Budgétisé en faveur du développement.

La 5ème  Assemblée générale du Riprem s’est tenue le 23 Février 2024 à Bangangté, sous la présidence de la reine-mère Menchiagrup Célestine Ketcha Courtès, en présence des invités spéciaux au rang desquels le gouverneur de la région de l’Ouest et bien d’autres.

C’est dans une salle de réunion de l’hôtel le Majestique de Bangangté  que s’est tenue ce vendredi 23 Février 2024, la 5ème  assemblée générale du RIPREM. Une rencontre qui s’est  déroulée  simultanément en présentiel et en visioconférence avec des reines mères, et invités a travers le monde, et les reines mères de l’ONG WOCOTO MADI (World Coming Together to Make a Différence) basées à Boston aux USA.

Au cours des travaux les princesses et reines mère, ont évalué le travail abattu par les instances opérationnelles du Riprem, au-cours de l’année 2023, avant de valider le plan d’action pour 2024.

Les travaux placés sous la présidence de Célestine Ketcha Courtès , présidente fondatrice et marraine du Riprem, font état de ce que pour l’année 2023, les actions et opérations du Riprem ont  de façon remarquable contribué au bien être des populations du Ndé, à l’amélioration des conditions de la femme et de la jeune fille dans le Ndé, à la paix et à l’économie.

La somme de 51 941 885 frs est le montant total  des activités et opérations supportées par les Riprem en 2023. En bonne place dans le chapitre des dépenses on note un appui de 10 millions aux chefferies traditionnelles et des dons cadeaux, activités caritatives et secours portés 30 224 200 frs CFA.

Le rapport moral présenté à cette occasion, souligne que c’est grâce aux contributions des reines-mères, marraines, et membres du Riprem que le Riprem a pu realiser ses objectifs 2023. Aussi le rapports mentionne que face aux multiples difficultés, les  appuis multiforme de  sa présidente fondatrice, la Reine-mère Menchiagrup Célestine Ketcha Courtès, les apports du Riprem Europe, et l’accompagnement des partenaires et mécènes ont  à chaque fois, permis de lever les blocages et avancer sans tracasserie.

Il ressort que près de 52 millions de francs ont été engagés pour l’exercice 2023. Entre autres réalisations, le Riprem  a organisé des campagnes de sensibilisation pour le bien être de la jeune fille, avec des distributions gratuites des serviettes hygiéniques pendant toute l’année. Sur le plan communautaire, le Riprem à disposition des 13 chefferies du Ndé, des fonds nécessaires pour la réalisation des projets validés dans chaque groupement, et a assuré l’entretien et la maintenance des équipements solaires déjà  installés dans 5 chefferies. Aussi l’on a noté qu’en 2023, une soirée caritative organisée par l’antenne Europe a permis de collecter les fonds qui ont été consacrés comme appui à la réalisation des projets 2023. Les antennes Europe et Amérique du nord, ont chacune pris part à des multiples événements en faveur de la promotion culturelle, de la paix et du vivre ensemble, si cher au Chef de l’Etat. << par son dynamisme, le Riprem a une fois de plus déroulé en 2023, des  actions qui permettent au Ndé d’être fier et être cité comme modèle au Cameroun et à l’international >> a déclaré le Chef supérieure Bangangté qui prenait part à ces travaux.

Cette 5eme Assemblée générale du Riprem à été  l’occasion pour les chefs traditionnels d’apprécier et encourager une fois de plus la reine-mère Menchiargup Célestine Ketcha Courtès pour cette initiative et son implication majeur dans la mise en œuvre des actions des Princesse et Reines-meres pour le développement du Ndé, avec en bonne place l’encadrement et l’épanouissement de la jeune fille.  Ils n’ont pas manqué de revenir sur l’impact très positif des mini centrales d’énergie solaire déjà installées dans 5 chefferies et l’éclairage solaire des espaces publiques qui  contribue à la sécurité des femmes et de la jeune fille, et des populations en général.

Agir sans réserve …

Au cours de ces travaux, le plan d’action 2024 porte essentiellement sur des programmes communs d’ordre économique, sociaux , sanitaires et culturels a été validé avec en bonne place des projets dans les secteurs privilégiés comme l’eau, l’énergie renouvelable, l’environnement, la santé, l’éducation , la culture et l’assainissement. il ressort qu’avec  la présence des partenaires comme l’OMS, l’AiMf et bien d’autres, la sérénité et l’engagement des princesses et reine-mères seront encore plus  perceptibles.

Entres autres actions spécifiques de 2024, il est prévu pour l’antenne Europe des rencontres fructueuses en vu de poursuivre les partenariats avec des organismes et institutions comme la mairie de Fouesnant, le séjour pédagogique  au Cameroun d’un groupe de jeunes étudiants Français, pour l’encadrement et l’orientation des jeunes élèves et étudiants.

Au niveau local, tous les groupements du Ndé sont pris en compte dans le PTAB 2024. De Bangoua à Bazou en passant par Bangangté, Bakong, Batingou, Bamena, Tonga et tous les autres, les projets prioritaires portent sur la Santé, l’extension de l’électrification et de l’éclairage solaire, l’accompagnement des chefferies et des groupes organisés dans le secteur  agro pastoral, pour lutter contre la pauvreté. Comme chaque année des actions de développement durable  dans le secteur de l’éducation, de la santé, sur le plan socioculturel et valorisation du patrimoine traditionnel sont inscrits dans le plan d’action 2024.De façon plus précise, on peut citer mamie des actions prévues en cette année 2024, des appuis à la maternité de l’hôpital de Bangangté, le renforcement du laboratoire en matériel et consommables, la mise en œuvre des projets de pisciculture, l’aménagement des puits et des salles de classe. À Bamena, l’on prévoit des dons de tables bancs aux établissements scolaires, pendant que Bagnoun connaîtra l’aménagement de sa case patrimoniale et l’installation d’un moulin à écraser pour la chefferie, Batchingou va bénéficier de sa mini centrale solaire, et de la formation des maintenciers.

Au terme des travaux de cette 5ème Assemblée Générale du Riprem, les participants ont à l’unanimité, salué les rapports financiers, et moral 2023 du bureau exécutif et du comité de gestion, avant de valider le PTAB pour 2024.

Repositionnement…

Crée en marge du 1er Congres mondial des fils et filles Bangangté en 2017, le Riprem qui s’est mis en œuvre dès 2018, est actif dans plusieurs pays à travers les différents continents de la planète. si le rôle premier des princesses et reines mères est l’accompagnement des Roi, et encadrement des chefferies traditionnelles, le Riprem est une organisation au service du développement durable du Cameroun. Le projet d’éclairage solaire déjà opérationnel dans 5 chefferies est engagé grâce a une convention signé avec la fondation D.A planète de Ségolène Royal, la connections des chefferies du Ndé au numérique, et l’accompagnement des actrices du secteur agro-pastoral est mis en place.

Entre les mots riches de.la reine mère-Célestine ketcha Courtes, présidente fondatrice et marraine, du Riprem, et les discours de la présidente exécutive, on retiendra selon Machieugoup Ketcha Coutès , que le défis est grand , mais les femmes du RIPREM sont aussi grandes et fortes. En citant les réalisations et interpellant le bureau pour la relève du défi en 2024, un hommage à été rendu au nom du Riprem, à Madame Chantal Biya pour son soutien et son accompagnement incommensurable   au RIPREM.

En s’exprimant de façon simple et objective, le préfet du gouverneur a officiellement instruit l’accompagnement permanent du Riprem par l’ensemble des services publics de la région de l’ouest. C’est avec une Noblesse sans pareille, dans une Dignité exceptionnelle, et une élégance Royale, que l’ensemble des participants ont, chacun en sa manière marqué son adhésion comme ambassadeur Riprem, afin de faire rayonner le Ndé partout et en toute circonstance. Une action qui passe par le rassemblement et encadrement des populations, la valorisation de la culture et le soutien aux institutions administratives et chefferie traditionnelles.

Service communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 ⁄ 6 =