Commune de Bamendjou : les transporteurs par moto expriment leurs besoins au maire.

C’était au cours d’une rencontre organisée le 18 Mai 2024  à la mairie par l’édile Xavier Takam.

Les transporteurs par moto sont un maillon  important de la cité. Leur rôle prépondérant dans l’animation socio économique de la collectivité, impose considération et leur prise en compte dans l’élaboration de la stratégie de gouvernance locale. C’est à juste titre que le maire la commune de Bamendjou, Xavier Takam en a fait un partenaire avec lequel  il a toujours composé.

Au cours de cette rencontre d’échanges, les « moto taximen » ont posé principalement trois (3) doléances à savoir : le problème de permis de conduire, un espace pour leur stationnement et les ralentisseurs du type dos d’âne sur l’axe Ndupah – Centre Ville, notamment sur le tronçon nouvellement bitumé. En réponse, le magistrat municipal leur a promis son apport afin que la majorité d’entre eux puisse disposer des permis de conduire. Mais avant, ils doivent se faire établir la Carte Nationale d’Identité. Le maire les a surtout invités à plus de vigilance et de prudence dans l’exercice de leur noble métier ; ceci passe par la maitrise des vitesses et la courtoisie envers leurs clients.

Quant aux ralentisseurs  sur le tronçon Bameka – Bamendjou, la procédure suit son cours dans les services du gouverneur, leur a indiqué le maire.

Pour leur confort et identification, le maire Xavier Takam leur a distribué 85 chasubles. Un don du sénateur SM Pokam Max II, chef des Baham ; qui a promis un stock supplémentaire de 140.

© Alexis YANGOUA

Source : cellule communication de la mairie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 13 =