Conseil Régional de l’Ouest : Les observations du groupe UDC

A travers un communiqué rendu public au cours de la session du conseil régional du 29 Novembre 2021, le groupe des conseillers régionaux délégués du département du Noun par la voix de l’honorable Hermine Patricia Tomaïno Ndam Njoya, son porte parole, a tenu à faire connaitre leurs observations sur la marche de l’institution.

COMMUNIQUÉ

Le Groupe des 17 Conseillers Régionaux de l’Ouest,

Délégués du Département du Noun,

S’apprêtant à prendre part à la Session du Conseil Régional de l’Ouest convoquée par le Président du Conseil Régional du Lundi 29 au Mardi 30 Novembre 2021, Communique à l’attention de l’opinion nationale et internationale sur:

1- SON APPRÉCIATION DE REUNION DE PRISE DE CONTACT DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL AVEC LES DIFFERENTS ACTEURS DE LA DECENTRALISATION DANS LE NOUN TENUE MARDI LE 28 SEPTEMBRE 2021

Nous avons eu à le déclarer, autant cette descente était salutaire dans le cadre d’une prise de contact, de même, ce cadre ne pouvait se prêter à celui d’une concertation populaire, et avec les acteurs de la décentralisation en vue de ce qu’il a qualifié d’ « idées de projets » : en effet, c’est aux Conseillers Régionaux de chaque Département que revient ce travail, qui est fait, dans une moindre mesure, tant ce ne sont pas les banques de données de Projets qui manquent ; de même pour ce qui est du schéma d’aménagement et de développement durable d’un territoire, document qui doit obéir à une procédure précise, exprimant la vision et fixant les orientations fondamentales, les données la cartographie, la localisation des investissements, des infrastructures et des services d’intérêt général…etc.

Ce dont il doit s’agir, à notre sens, est la mise à disposition des Départements, des Communes, des moyens financiers pour les coûts de maturation de ces Projets appelés à être présenté par les Conseillers Régionaux ;

2- DES PROJETS A INSCRIRE AU COMPTE DU DEPARTEMENT DU NOUN POUR L’ANNEE 2022

A la lumière de tous les éclairages, et de la lecture du premier budget du Conseil Régional de l’Ouest, entre autres :

– Le non-respect du calendrier, ainsi que des étapes requises pour l’élaboration d’un Budget, garantissant la démocratie participative ; le Timing court – deux jours- pour les Conseillers Régionaux, de statuer sur un Budget « atypique » à eux remis ;

– Plus grave, l’ingérence quasi permanente et embarrassante du MINDDEVEL dans les attributions du Conseil Régional ;

Nous nous demandons si le même scenario décrié pour 2021 n’est pas encore celui qui va nous être servi en 2022 ?

Saisis il y a peu, par le Président du Conseil Régional, pour présentation de deux à trois Projets maturés du Département du Noun, nous entendons avoir une séance de travail avec lui, à l’effet d’en savoir plus, quant au budget sur lequel nous fixer, et dans tous les cas, nous rassurer du respect dans toute grille de répartition des dotations ou des investissements des critères relevant du territoire : la superficie, l’histoire, la densité démographique du Noun dans l’Ouest.

3- Enfin, nous relevons pour le déplorer, la mise à l’écart du fonctionnement du

Conseil Régional, Organe délibérant dont nous sommes partie intégrante : la communication quasi inexistante, le non-partage des informations aggravant cette situation qui a pour conséquence la non-implication des Délégués Conseillers Régionaux du Noun dans l’organisation des activités du Conseil dans leur Département ou ailleurs dans l’Ouest.

Fait à Foumban le 29 Novembre 2021

Hon. TOMAINO NDAM NJOYA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 − 3 =